Se construire une musculation puissante peut se révéler parfois frustrant. Il faut savoir choisir la nourriture appropriée, faire les bons exercices, mais aussi s’octroyer des périodes de repos entre les séances. Le désir légitime de développer le corps qui nous convient peut nous conduire à vouloir emprunter des chemins plus courts mais il faut faire attention et suivre les conseils des professionnels chevronnés (voir prise de masse).

Il faut savoir qu’augmenter sa masse musculaire est un processus lent qui requiert méthode et motivation. Pensez à éviter les écueils suivants :

Trop d’entrainement.

Si s’entrainer dur est indispensable pour une prise de masse musculaire satisfaisante, il est conseillé de ne pas dépasser une heure par séance d’entrainement. Au-delà, les muscles ne sont plus alimentés correctement et des processus physiologiques nocifs s’enchainent. Les muscles ne recevant plus assez d’oxygène produisent de l’acide lactique à l’origine de crampe et de douleurs musculaires. Le cortisol, l’hormone du stress, est relarguée dans le sang et entrave la prise de masse musculaire.

Il est donc conseillé de s’échauffer prudemment en début de séance et de limiter les efforts intenses à ¾ d’heure environ.

Une alimentation insuffisante ou mal équilibrée

L’ennemi du sportif est la graisse. Dans le même temps, la prise de masse musculaire implique une alimentation abondante. Il faut donc savoir doser entre le trop et le trop peu, entre la qualité et la quantité. Là aussi le pratiquant des salles d’entrainement devra établir son programme pour ne pas être victime d’une perception qui l’entrainerait vers l’un ou l’autre biais. Les protéines de haute qualité (protéines complexes constitués de longues chaines d’acides aminés) sont la pierre angulaire de ce régime. Il ne faudra pas oublier les légumes, les fruits et les sucres lents.

 

La motivation

Le sujet est traité dans ce site. Il est très important de savoir se fixer des objectifs ambitieux, mais atteignables. Si l’objectif est trop ambitieux, alors il faut définir des objectifs intermédiaires qui vous permettront de matérialiser la réalité de vos progrès. La construction d’un corps harmonieux et puissant et un cheminement relativement long, mais qui vous apportera des résulats valorisants si vous savez rester patient

 

La récupération

En fait, et à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas pendant les phases d’entrainement que l’on produit du muscle. On contraire on en détruit. C’est pendant les phases de récupération que les muscles se reconstruisent et se développent. Il est donc essentiel de s’aménager des plages de repos et des périodes de sommeil à la fois bien réparties en quantité suffisantes. Sinon ce sont tous vos efforts qui risquent d’être ruinés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

43 + = 51