Améliorez votre silhouette et vos performances

  • Conseils pratiques
  • Descriptions d’exercices
  • Programmes de musculation
  • Explication des termes techniques

Le 5 janvier 2015

Edition du nouvel eBook:
Glossaire des Exercices de Musculation.Glossaire-eBook-exercices-musculation-small

 

 

Gratuit, cet ouvrage de 38 pages nomme et décrit les principaux exercices cités dans les sites de Bodybuilding américains. Vous y trouverez la traduction en français, une description de l’exercice et un renvoi vers une vidéo de démonstration spécialement séléctionnée.

Le 12 décembre 2014

La prise de masse musculaire s’articule autour de 3 pivots : l’alimentation, l’entrainement et le repos

L’alimentation

Bien évidemment, l’athlète qui développe sa masse musculaire a besoin de s’alimenter correctement pour subvenir aux besoins accrus de son organisme. Ce n’est pas une raison pour manger trop ou n’importe quoi. On peut surestimer ses besoins énergétiques et travailler à rebours de ses objectifs en augmentant le gras corporel.
Augmenter votre apport journalier de l’ordre de 300 à 500 Calories par rapport à vos besoins habituels, le tout en six repas quotidiens.

La qualité des aliments est aussi un aspect important. De manière générale on privilégiera les protéines qui stimuleront la croissance musculaire, toujours en fractionnant les repas.  Il ne faut pas pour autant négliger les autres aliments. Les sucres sont le carburant de l’organisme et des muscles en particulier. Prenez des sucres lents (pâtes, riz complet, pommes de terre…) ainsi que des fruits ou des légumes (les carottes, les petits pois, les haricots blancs contiennent beaucoup d’amidon). Enfin les matières grasses, même s’il elles doivent être consommées avec modération, sont indispensables. Ne dépassez pas 15 à 20% d’acide gras saturés et prenez des aliments riches en oméga 3 et oméga 6.

N’oubliez pas de prendre une collation juste après votre séance d’entrainement avec un aliment riche en protéines et en sucres afin que ce soit vos muscles qui bénéficient en priorité des apports caloriques. Hydratez-vous tout au long de la journée, et en particulier pendant l’exercice : il suffit que la quantité d’eau corporelle diminue de l’ordre de 1 à 2% pour que vos performances en soient affectées. Lire la suite..

Le 2 décembre 2014

Apprenez les méthodes efficaces pour se faire des abdos de folie

En anglais les abdominaux peuvent se nommer « core », ce qui signifie aussi centre, noyau, essence… C’est parce qu’ils occupent une place centrale dans les exercices de musculation.
Ils sont aussi essentiels dans la protection de la colonne vertébrale, en prévenant des mouvements excessifs de flexion, de torsion ou d’extension. Une bonne ceinture abdominale permet de prévenir le mal de dos que certains nomment le mal du siècle.
Ainsi on peut très bien imaginer fortifier ses abdominaux sans les travailler directement par des mouvements simples :
– Soulever quelque chose au-dessus de la tête
– Soulever quelque chose sur une seule jambe ou avec un seul bras
– Attraper et lancer

Lire la suite..